Hier soir, nous nous sommes rendus, Simon et moi, à notre premier évènement organisé par Tip & Shaft : Wind • Sail Racing Film Festival. Il est décrit comme « le premier festival du film de voile de compétition en France. Pas de croisière, pas de plaisance, que de la vitesse ! ». C’était en réalité bien plus que de la compétition tant la salle remplie (2500 personnes) a été émue.

Vitesse

Émue oui… en partie par la vitesse des engins volants tels que le F50 de SailGP ou du Maxi Edmond de Rothschild mais surtout par les comportements humains qui sont en pleine découverte de nouvelles sensations, en quête de nouveaux réflexes et de nouvelles méthodes de communication pour réussir à optimiser la stabilité en vol. Pour Franck Cammas, c’est simple, si on s’engueule, c’est que la relation est saine. À méditer !

Un festival réussi, c’est aussi le mélange des générations. Et pour une première édition, Wind a fait fort avec la première projection. Le résumé de la 50ème Solitaire du Figaro qui mêle des images d’archives et font apparaître à l’écran de célèbres marins tels que Florence Arthaud, Alain Gautier, Michel Desjoyeaux, Jean Le Cam, Roland Jourdain, Marc Thiercelin, en début, milieu de carrière aux côtés de la nouvelle génération.

Détermination

Et puis, il y a eu Maiden. Un film d’Alex Holmes, produit par Sony Pictures.

« It was just something I had to do. »

En 1989, Tracy Edwards, 24 ans, compose un équipage 100% féminin pour prendre le départ de la mythique course autour du monde à la voile, la Whitbread. Regardé de haut au départ de la course, le bateau fera finalement une arrivée triomphale en Angleterre.

J’ai honte mais je ne connaissais pas du tout cette histoire qui paraît tellement surréaliste. Pourtant, le film ne contient que des images authentiques d’époque… ponctuées d’une narration actuelle. Les navigatrices racontent trente ans après de nombreuses anecdotes touchantes, avec parfois beaucoup de recul et d’humour. Ce sont des témoins d’une évolution des moeurs bien réelle. La détermination de Tracy Edwards et la bienveillance de son équipage donnent au film un caractère touchant, inspirant, bouleversant. La navigatrice a inspiré de grands marins comme Samantha Davies, Ellen Mc Arthur ou Florence Arthaud.

Maiden : À voir absolument que l’on soit passionné de voile ou non.

Merci au Gitana Team pour l’invitation et félicitations à Pierre-Yves Lautrou, Axel Capron de Tip & Shaft et Pierre Marcel de Poppop Films pour cette belle soirée. Bravo également aux réalisateurs des différents films présentés. Et vivement le prochain Wind !

Paul

WIND • Bande annonce de MAIDEN from Poppop on Vimeo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *