• Le Danemark deviendra en 2021 le dixième pays d’accueil du Grand Départ du Tour de France, à l’occasion de la 108e édition qui se tiendra à Copenhague puis dans tout le sud du pays pour ses trois premières étapes.
  • Cent ans après la première édition des championnats du monde de cyclisme (amateurs), dix ans après avoir reçu pour la sixième fois les Mondiaux, la capitale danoise qui se distingue comme la ville la plus cyclable de la planète offrira son cadre à la compétition de vélo la plus prestigieuse.

Il y a davantage de vélos que d’habitants à Copenhague. La ville du monde qui accorde la plus grande place à la bicyclette du quotidien a naturellement vocation à accueillir la plus grande des courses cyclistes. La rencontre se fera bel et bien en 2021, pour le Grand Départ le plus septentrional de l’histoire du Tour de France. Pour ce voyage dans le « grand nord », le coup d’envoi sera donné avec une étape contre-la-montre tracée dans le cœur de la capitale danoise. L’étape suivante donnera l’opportunité aux coureurs comme aux téléspectateurs de découvrir l’île de Seeland et d’emprunter les 18 kilomètres de ponts du Grand Belt menant à Nyborg sur l’île de Fionie. Et pour conclure ce séjour danois, c’est sur la péninsule continentale du Jutland que les coureurs se départageront, probablement avec les équipes des sprinteurs à la manœuvre entre Vejle et Sonderborg. Devant son public, la génération des Michael Valgren, Soren Kragh Andersen, Mads Pedersen ou Magnus CortNielsen pourrait être en mesure de saisir sa chance.

Les étapes danoises du Tour de France 2021 :

  • Étape 1 : Copenhague > Copenhague (c-l-m. ind.), 13 km
  • Étape 2 : Roskilde > Nyborg, 190 km
  • Étape 3 : Vejle > Sonderborg, 170 km

Christian Prudhomme : 

« Le Tour de France occupe le sommet de la hiérarchie mondiale des courses cyclistes. Pour autant, nous avons beaucoup à apprendre ! Les Danois donnent un remarquable exemple en plaçant la bicyclette au premier rang des moyens de transport utilisés en zone urbaine. A Copenhague, nous irons à la rencontre de passionnés qui sauront honorer les champions les plus performants du sport cycliste. Et l’énergie que les supporters et curieux parviendront à transmettre, à la fois aux coureurs, aux suiveurs et aux téléspectateurs du Tour restera sans nul doute une source d’inspiration capable de nous guider vers la réussite de notre grand défi : voir l’avenir à vélo. »

Source : Communiqué de Presse A.S.O.

© Photo de couverture : A.S.O. / Alex Broadway

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *