IMOtion design

Aujourd’hui, la vidéo est le contenu le plus partagé sur les réseaux sociaux. Pour une marque, il est souvent assez difficile de raconter simplement ce qu’elle fait. Le motion design permet d’expliquer, de manière simple et pédagogique, le domaine d’intervention, les chiffres clés d’un acteur.

Dans le monde de la voile, et notamment de la course au large, sport assez peu lisible, quoi de mieux que des vidéos en motion afin d’expliquer notre sport. Dans le cadre de sa collaboration avec la classe IMOCA, Optimist a développé ce motion afin de mettre en avant les chiffres clés des monocoques de 60 pieds sur les réseaux sociaux.

 

Wind, la voile de compétition sur grand écran… mais pas seulement !

Hier soir, nous nous sommes rendus, Simon et moi, à notre premier évènement organisé par Tip & Shaft : Wind • Sail Racing Film Festival. Il est décrit comme « le premier festival du film de voile de compétition en France. Pas de croisière, pas de plaisance, que de la vitesse ! ». C’était en réalité bien plus que de la compétition tant la salle remplie (2500 personnes) a été émue.

Hier soir, nous nous sommes rendus, Simon et moi, à notre premier évènement organisé par Tip & Shaft : Wind • Sail Racing Film Festival. Il est décrit comme « le premier festival du film de voile de compétition en France. Pas de croisière, pas de plaisance, que de la vitesse ! ». C’était en réalité bien plus que de la compétition tant la salle remplie (2500 personnes) a été émue.

Vitesse

Émue oui… en partie par la vitesse des engins volants tels que le F50 de SailGP ou du Maxi Edmond de Rothschild mais surtout par les comportements humains qui sont en pleine découverte de nouvelles sensations, en quête de nouveaux réflexes et de nouvelles méthodes de communication pour réussir à optimiser la stabilité en vol. Pour Franck Cammas, c’est simple, si on s’engueule, c’est que la relation est saine. À méditer !

Un festival réussi, c’est aussi le mélange des générations. Et pour une première édition, Wind a fait fort avec la première projection. Le résumé de la 50ème Solitaire du Figaro qui mêle des images d’archives et font apparaître à l’écran de célèbres marins tels que Florence Arthaud, Alain Gautier, Michel Desjoyeaux, Jean Le Cam, Roland Jourdain, Marc Thiercelin, en début, milieu de carrière aux côtés de la nouvelle génération.

Détermination

Et puis, il y a eu Maiden. Un film d’Alex Holmes, produit par Sony Pictures.

« It was just something I had to do. »

En 1989, Tracy Edwards, 24 ans, compose un équipage 100% féminin pour prendre le départ de la mythique course autour du monde à la voile, la Whitbread. Regardé de haut au départ de la course, le bateau fera finalement une arrivée triomphale en Angleterre.

J’ai honte mais je ne connaissais pas du tout cette histoire qui paraît tellement surréaliste. Pourtant, le film ne contient que des images authentiques d’époque… ponctuées d’une narration actuelle. Les navigatrices racontent trente ans après de nombreuses anecdotes touchantes, avec parfois beaucoup de recul et d’humour. Ce sont des témoins d’une évolution des moeurs bien réelle. La détermination de Tracy Edwards et la bienveillance de son équipage donnent au film un caractère touchant, inspirant, bouleversant. La navigatrice a inspiré de grands marins comme Samantha Davies, Ellen Mc Arthur ou Florence Arthaud.

Maiden : À voir absolument que l’on soit passionné de voile ou non.

Merci au Gitana Team pour l’invitation et félicitations à Pierre-Yves Lautrou, Axel Capron de Tip & Shaft et Pierre Marcel de Poppop Films pour cette belle soirée. Bravo également aux réalisateurs des différents films présentés. Et vivement le prochain Wind !

Paul

WIND • Bande annonce de MAIDEN from Poppop on Vimeo.

 

Le Maxi Edmond de Rothschild sur la Brest Atlantiques

Il y a 5 jours, le Maxi Edmond de Rothschild prenait le départ de la Brest Atlantiques, aux côtés de 3 autres Ultim. À son bord, Franck Cammas et Charles Caudrelier ont franchi l’équateur aujourd’hui en confortant leur position de leaders.

Suivez ce choc de géants via la cartographie mais aussi en vous abonnant au Gitana Team sur Youtube. Découvrez la playlist Brest Atlantiques :

Victoire du Maxi Edmond de Rothschild sur la Rolex Fastnet Race

Du départ à l’arrivée de la Rolex Fastnet Race, le Maxi Edmond de Rothschild et le Trimaran MACIF ne se sont pas quittés. Malgré un incident en début de parcours, c’est finalement l’équipage de Franck Cammas et Charles Caudrelier qui franchit la ligne d’arrivée en vainqueurs, seulement 59 » devant François Gabart et ses hommes.

« Je n’ai jamais fait une arrivée comme ça… C’était incroyable ! On devait la mériter celle-là. C’était court mais très intense et nous avons vécu pas mal de rebondissements. On fait plutôt une belle course, on passe pas mal de temps en tête mais on a aussi eu notre lot de problèmes, notamment quand on touche le banc de sable à la sortie du Solent… Ça aurait pu s’arrêter là ! On savait qu’après cela le bateau n’était pas à 100% de son potentiel mais c’était vraiment super d’avoir un concurrent comme Macif toujours à côté de nous, ça nous a poussé. Macif, c’est la référence, ils vont vite tout le temps et cette confrontation nous a appris énormément de choses. Et puis terminer sur une victoire et de cette manière… c’est génial » confie Franck Cammas.

Découvrez les émotions vécues par l’équipage à la ligne d’arrivée.

RDV sur le site du Gitana Team et lisez la dernière actualité pour avoir plein d’info !

Source : http://www.gitana-team.com/a-1306/victoire-sur-le-fil-et-record-pour-le-maxi-edmond-de-rothschild

 

Cammas / Caudrelier : « je suis le nouveau skipper Edmond de Rothschild »

Au sein de l’écurie Gitana, le chantier d’hiver entre dans sa dernière ligne droite. Dans un peu moins d’un mois, en effet, le Maxi Edmond de Rothschild quittera son hangar lorientais pour retrouver les pontons de la Base. Il sera alors doté d’une toute nouvelle étrave tribord mais surtout à sa barre, nous découvrirons un nouveau skipper. Suite à la fin de sa collaboration avec Sébastien Josse, débutée huit ans auparavant, l’équipe aux cinq flèches ouvre en 2019 un nouveau chapitre de sa saga plus que centenaire.

Depuis les origines de Gitana, et a fortiori avec la création du Gitana Team en 2000 par le Baron Benjamin de Rothschild et son épouse Ariane, la transmission des savoirs est une valeur cardinale de l’engagement vélique de la famille. Les programmes très axés solitaires de ces dernières années, avec le Vendée Globe ou plus récemment la Route du Rhum, avaient de fait mis un peu de côté cette notion du collectif que les armateurs de l’écurie aux cinq flèches entendent remettre au centre de l’échiquier.

La combinaison est la solution

Pour matérialiser cette combinaison qu’ils pensent aujourd’hui indispensable à la réussite d’un projet, les armateurs ont choisi d’opter pour une organisation assez inédite à ce jour dans le paysage de la course au large tricolore.  Ce n’est pas un nouveau skipper qui se voit désigné pour prendre la barre du Maxi Edmond de Rothschildmais un duo de marins expérimentés qui se partagera le programme sportif du Maxi Edmond de Rothschild.

Franck Cammas et Charles Caudrelier ont été choisis pour mener à bien ce challenge ambitieux tant sportivement que technologiquement. Car rappelons que le dernier-né des Gitana demeure pionnier dans le vol hauturier. Ils travailleront conjointement auprès des membres du Gitana Team avec pour chacun d’entre eux des temps forts en solitaire mais surtout de nombreuses courses en équipage. Ces dernières inscrites au programme de la classe Ultim 32/23 et notamment le tour du monde au départ de la Méditerranée en 2021 offrent désormais la perspective de créer une filière dynamique, à l’image de ce que proposait le circuit ORMA dans les années 2000. Cela permettra la détection et la formation de talents émergents, qui sont une réelle préoccupation et au-delà un souhait d’Ariane et de Benjamin de Rothschild pour l’avenir.

« Je suis très heureuse d’accueillir Franck et Charles au sein du Gitana Team et plus largement au sein de notre Groupe. Ce choix matérialise la combinaison de deux très beaux talents et exprime aussi notre volonté de toujours assurer les successions dans toutes les activités que nous entreprenons. Depuis deux ans, avec l’arrivée du Maxi Edmond de Rothschild dans notre lignée familiale, Gitana est entré dans une autre dimension, celle des bateaux volants. Les profils très complémentaires de nos deux marins seront une grande force pour accompagner cette fabuleuse unité dans son développement. Au quotidien, j’ai une conviction très profonde dans la force du collectif et l’annonce de ce binôme de skippers à la barre de Gitana 17 vient en témoigner » déclarait l’armateur des Gitana.

Associer deux grands marins autour d’un objectif commun. Le choix peut en effet surprendre, pourtant au sein de Gitana ce scénario atypique est très vite apparu comme une évidence, tant la personnalité et la complicité des deux skippers s’y prêtent : «Suite à notre fin de collaboration avec Sébastien Josse nous cherchions un skipper pour prendre la barre du Maxi Edmond de Rothschild. Lors des entretiens, bien qu’individuels, nous avons très vite parlé de double car la grande échéance sportive de cette saison 2019 est la Brest Atlantiques, une transat en double de 14 000 milles, un demi tour du monde… Le départ de cette nouvelle épreuve spécialement conçue pour les Ultimes sera donné le 3 novembre ! C’est demain et un sacré défi pour un marin qui découvrira le support fin mai, début juin. Pour cette course,  le duo Franck / Charles est devenu assez vite évident d’autant que l’un comme l’autre ont témoigné immédiatement de leur envie de travailler ensemble. Puis au fil des échanges, nous avons surtout vu une autre perspective se dessiner. Celle d’un binôme sur le long terme », détaille Cyril Dardashti, le directeur du Gitana.

Caudrelier / Cammas, un casting de rêve

Complicité, respect et complémentarité… L’évidence de l’association Franck Cammas / Charles Caudrelier trouve son origine dans ces trois mots. Ces deux marins se connaissent depuis très longtemps. Ils se vouent un très grand respect mutuel et ils n’ont jamais caché leur envie d’élaborer un projet commun. C’est aujourd’hui chose faite.

Entretien croisé

–  Pourquoi avoir accepté cette organisation inédite, à savoir vous partager la barre du Maxi Edmond de Rothschild ?

Charles Caudrelier : « La première raison est le binôme qui m’était proposé ! Je connais très bien Franck et j’ai toujours aimé travailler avec lui, on a fait nos premières régates ensemble, nous avons une forte complicité et on est extrêmement complémentaire, il m’a toujours apporté beaucoup d’énergie, c’est passionnant d’être à ses côtés. La seconde raison est qu’avec l’Ultime, nous sommes dans une nouvelle ère, on commence à voler, on découvre de nouvelles choses ; ce sont des projets lourds à porter donc c’est un rêve d’être deux, quand on doit prendre des décisions c’est toujours intéressant de partager son point de vue avec quelqu’un d’autre. C’est vraiment un luxe pour performer qui n’existait pas, là, nous nous retrouvons dans une configuration idéale pour vraiment amener le bateau au maximum de son potentiel. »

Franck Cammas : « J’ai accepté de partager ce projet avec Charles pour deux raisons essentielles, la première est que le projet est passionnant avec un bateau abouti avec lequel on va pouvoir évoluer, dans une classe intéressante et avec une équipe performante. Et la deuxième, évidemment, c’est qu’avec Charles on se connait parfaitement, on a beaucoup navigué ensemble, on a construit de belles victoires ensemble. J’ai vraiment confiance dans son honnêteté intellectuelle et dans les réflexions qu’on peut mener ensemble. On sait qu’on ne se cachera jamais les choses et qu’on essaiera de s’entraider, d’être solidaire et de progresser ensemble. L’un comme l’autre on est assez humble vis-à-vis de ce qu’on doit faire et de notre environnement, on est assez curieux, j’aime bien son état d’esprit et son fonctionnement donc cette organisation me convient très bien. »

–  Comment envisagez-vous cette future collaboration ?

CC : « Je connais bien l’équipe Gitana, pour avoir navigué ici entre 2013 et 2016 avec Sébastien Josse. Je connais ses points forts et ses points faibles, comment l’équipe fonctionne. Franck, lui, va apporter un regard nouveau, une nouvelle façon de faire, il va redynamiser l’équipe car on sait qu’il dépasse toujours les limites, c’est un agitateur, mais dans le bon sens du terme, qui veut toujours innover et avancer. Franck a une expertise et un bagage technique énorme, de mon côté je sais créer un état d’esprit et mener les hommes. »

FC : « C’est une vraie chance de pouvoir collaborer avec l’équipe Gitana, c’est l’une des meilleures équipes de compétition en France voire à l’international, avec une vraie expérience, une vraie histoire, des individualités qui sont extrêmement performantes. Je sais qu’on va pouvoir progresser et faire des choses ambitieuses ensemble. Nous sommes désormais les garants d’une histoire qu’Ariane et Benjamin de Rothschild ont construit avec leur famille depuis plus d’une centaine d’années à travers leurs bateaux. C’est une très grande fierté et en même temps une grande responsabilité de poursuivre l’histoire le mieux possible ; nous sommes conscients de ce poids de l’histoire et cela nous donne un stress plutôt positif et l’envie de bien faire. »

–  Que représente à vos yeux le Maxi Edmond de Rothschild ?

FC : « Le Maxi Edmond de Rothschild est ce qui se fait de mieux dans cette taille de bateau. C’est un bateau qui est un peu à part, imaginé par un architecte différent du reste de la flotte. Il y a vraiment un concept de base qui est très bon et que n’ont pas les autres concurrents et ça c’est déjà évidemment un avantage. Le bateau a montré depuis qu’il a été mis à l’eau et sur les derniers mois de navigation un potentiel très fort. Mais comme tous les bateaux, il faut le faire évoluer, le faire progresser en permanence, la concurrence progresse et nous devons progresser plus vite qu’eux.  J’ai vraiment hâte de me retrouver sur l’eau à la barre du Maxi Edmond de Rothschild, c’est une vraie motivation de revenir au large après plus de huit ans d’absence. »

CC: « Le Maxi Edmond de Rothschild est un bateau très innovant qui est en avance sur son temps par rapport aux maxi-trimarans de même génération. Il a des performances remarquables et est un cran au-dessus des autres parce qu’il a été imaginé sans limites et avec un réel objectif de voler, là où les autres sont peut-être restés un peu plus conservateurs avec des bateaux plus archimédiens capables de voler. Ce bateau a été complètement orienté autour du vol et le résultat est extraordinaire aujourd’hui, on atteint des vitesses que personne n’avait imaginé pouvoir soutenir au large, même à l’origine du projet. C’est un bateau incroyable et on sait qu’on a une chance inouïe de faire partie de ce beau projet. »

Le programme 2019-2024 en détail

Équipage, double, solitaire, transats, tours du monde, records… difficile de proposer un programme plus complet et plus ambitieux pour les cinq prochaines saisons. L’originalité de l’annonce du Gitana Team réside en partie dans le partage du programme et notamment des épreuves en solitaire. Fort de sa grande expérience en multicoque et de son expertise du vol acquise notamment sur la Coupe de l’America, Franck Cammas inaugurera le solitaire à bord du Maxi Edmond de Rothschild. Ce sera en 2020, à l’occasion de The Transat, une épreuve mythique qui manque encore à son immense palmarès. Puis après une année de passage de témoin en équipage lors du tour du monde, ce sera à Charles d’entrer en scène lors de la Route du Rhum 2022.

Les années Franck

2019
3 août – Rolex Fastnet Race // équipage
3 novembre – Brest Atlantiques (Brest-Rio de Janeiro-Cape Town-Brest)  // double

2020
Mai – The Transat * // solitaire
Eté – record Atlantique Nord // équipage ou solitaire
Automne – Trophée Jules Verne // équipage

Le passage de relais

2021
Mai – Juin  – The Arch (Tour de l’Europe avec escales) // équipage
Tour du monde, au départ de la Méditerranée // équipage

Les années Charles

2022
Records (Route de la découverte, Atlantique Nord…) // équipage, solitaire
Route du Rhum – Destination Guadeloupe *// solitaire

2023
Records (Route de la découverte, Atlantique Nord…) // équipage, solitaire
Décembre – Brest Océans // solitaire

* sous réserve de validation des organisateurs de la participation des Ultimes

Source : http://www.gitana-team.com/

Optimist prend le départ de la saison 2019 avec l’IMOCA

L’équipe d’Optimist prend en charge la communication Social Media de l’IMOCA pour cette nouvelle saison ! La classe IMOCA a bien amorcé son internationalisation en ajoutant The Ocean Race (ex. Volvo Ocean Race) à son programme et ses enjeux de communication évoluent ainsi. Si l’IMOCA 60 était considéré comme « le bateau du Vendée Globe« , ce n’est plus suffisant de le résumer ainsi. Aujourd’hui, le programme est solidifié, internationalisé et donc séduit une sphère de sponsors bien plus importante.

C’est l’heure de voter pour le Marin de l’Année 2018 !

C’est aujourd’hui que la FFVoile a ouvert les votes au traditionnel trophée du Marin de l’Année ! Pour désigner le « meilleur » marin de la saison, un jury est constitué d’un président, de 5 journalistes, de 5 représentants d’institutions sportives, de 5 sportifs. Et le vote du public comptera pour deux voix !

Gitana Team sur la Route du Rhum et sur les réseaux sociaux

La couverture de la page Facebook Gitana Team a été mise à jour ce vendredi. Nous avons voulu jouer avec l’horizon en s’appuyant sur une photo exceptionnelle d’Eloi Stichelbaut que vous verrez « à la une » de ce post. Le Maxi Edmond de Rothschild vole intégralement et ne fait plus qu’égratigner la surface de l’eau. Dans cette configuration, seuls 4 mètres carrés sont en contact avec l’eau.

Pour tout comprendre sur le foil

Gitana Team, l’écurie de course au large aux cinq flèches, a publié mardi soir sur Youtube une animation 3D pédagogique pour comprendre le « décollage » d’un bateau. Il s’agit de dynamique des fluides, comme pour les avions mais ici, le fluide est l’eau. Et les efforts sont donc beaucoup plus importants.